Robert Chevillon

DOMAINE CHEVILLON 2017 & 2018

Des Nuits-Saint-Georges d’exception 


Nous avons aujourd’hui le grand plaisir de vous présenter un des domaines de la Côte-de-Nuits les plus prisés en dehors de nos frontières et qui, malheureusement, se fait donc très rare en France. Pour notre plus grand bonheur, nous avons la chance, chez Mes Bourgognes Beaune, d’avoir la confiance de Denis et Bertrand Chevillon depuis de nombreuses années et c’est avec une vraie émotion que nous vous proposons cette semaine deux millésimes, 2017 et 2018, de ces vignerons emblématiques de Nuits-Saint-Georges. 

« Notre savoir-faire inspiré de la tradition mais aussi des méthodes modernes, nous pousse naturellement vers la création de vins fins », aiment expliquer les deux frères.

d3e0982f-ef72-4552-82e4-134dd4e291f3.jpgDepuis quatre génération, la famille Chevillon est foncièrement attachée à la culture de la vigne. Avec des méthodes traditionnelles, ils prennent le plus grand soin de leurs 13 hectares de vieilles, voire très vieilles, vignes réparties en grande majorité sur Nuits-Saint-Georges, dont 8 hectares de premiers crus avec notamment les très recherchés Vaucrains et Les Saint-Georges. 

« Au départ, quelque chose d'un peu magique nous anime chaque année: c'est l'alliance des terroirs, du climat et du résultat de notre travail avec pour seul cépage, le Pinot noir », ajoutent les deux vignerons. 

En vinification, pas de mystère, tout est fait dans la pure tradition bourguignonne afin de produire des vins équilibrés, profonds et fins. Les élevages sont longs, voire très longs (de 15 à 18 mois) et se font pour 30% en fûts neufs et 70% en fûts d’un vin, toujours dans l’idée de donner la part belle au terroir tout en évitant tout artifice ou masquage mal venu. 

« Les conditions d'élevage ont une influence très importante sur la stabilité de nos vins, ainsi que sur leur vieillissement », précisent-ils. « Le temps, la vitesse de fermentation malolactique, l'interaction avec les lies, la gestion du soutirage et le degré d'aération souhaité sont autant d'étapes minutieusement réalisées. »

Nous vous présentons cette semaine 8 cuvées sur 2 millésimes : 6 premiers crus exceptionnels issus des plus beaux terroirs de Nuits-Saint-Georges, un splendide Nuits village en vieilles vignes et un Bourgogne générique absolument délicieux pour ceux qui veulent découvrir en douceur l’énorme potentiel de ce domaine. Comme d’habitude, les vins sont déjà merveilleux actuellement du fait de belles acidités et d’un équilibre exemplaire, mais nous ne pouvons que vous conseiller de les mettre en caves pour plusieurs années afin de permettre à ses magnifiques climats d’exprimer tout leur potentiel.

DOMAINE CHEVILLON 2017 & 2018

Des Nuits-Saint-Georges d’exception 



Nous avons aujourd’hui le grand plaisir de vous présenter un des domaines de la Côte-de-Nuits les plus prisés en dehors de nos frontières et qui, malheureusement, se fait donc très rare en France. Pour notre plus grand bonheur, nous avons la chance, chez Mes Bourgognes Beaune, d’avoir la confiance de Denis et Bertrand Chevillon depuis de nombreuses années et c’est avec une vraie émotion que nous vous proposons cette semaine deux millésimes, 2017 et 2018, de ces vignerons emblématiques de Nuits-Saint-Georges. 

« Notre savoir-faire inspiré de la tradition mais aussi des méthodes modernes, nous pousse naturellement vers la création de vins fins », aiment expliquer les deux frères.

d3e0982f-ef72-4552-82e4-134dd4e291f3.jpgDepuis quatre génération, la famille Chevillon est foncièrement attachée à la culture de la vigne. Avec des méthodes traditionnelles, ils prennent le plus grand soin de leurs 13 hectares de vieilles, voire très vieilles, vignes réparties en grande majorité sur Nuits-Saint-Georges, dont 8 hectares de premiers crus avec notamment les très recherchés Vaucrains et Les Saint-Georges. 

« Au départ, quelque chose d'un peu magique nous anime chaque année: c'est l'alliance des terroirs, du climat et du résultat de notre travail avec pour seul cépage, le Pinot noir », ajoutent les deux vignerons. 

En vinification, pas de mystère, tout est fait dans la pure tradition bourguignonne afin de produire des vins équilibrés, profonds et fins. Les élevages sont longs, voire très longs (de 15 à 18 mois) et se font pour 30% en fûts neufs et 70% en fûts d’un vin, toujours dans l’idée de donner la part belle au terroir tout en évitant tout artifice ou masquage mal venu. 

« Les conditions d'élevage ont une influence très importante sur la stabilité de nos vins, ainsi que sur leur vieillissement », précisent-ils. « Le temps, la vitesse de fermentation malolactique, l'interaction avec les lies, la gestion du soutirage et le degré d'aération souhaité sont autant d'étapes minutieusement réalisées. »

Nous vous présentons cette semaine 8 cuvées sur 2 millésimes : 6 premiers crus exceptionnels issus des plus beaux terroirs de Nuits-Saint-Georges, un splendide Nuits village en vieilles vignes et un Bourgogne générique absolument délicieux pour ceux qui veulent découvrir en douceur l’énorme potentiel de ce domaine. Comme d’habitude, les vins sont déjà merveilleux actuellement du fait de belles acidités et d’un équilibre exemplaire, mais nous ne pouvons que vous conseiller de les mettre en caves pour plusieurs années afin de permettre à ses magnifiques climats d’exprimer tout leur potentiel.

Plus
par page
Showing 1 - 12 of 16 items